L’absolu

A l’échelle d’une vie, l’absolu est pavé de beaucoup de petits renoncements.

Yannick Grannec

La nudité artistique féminine

Quand on aime

On dit que vos possessions vous possèdent. C’est faux : ce sont les êtres aimés qui vous possèdent. Quand on aime, on est otage pour la vie.

Harlan Coben

Le hasard

Il y a toujours quelque chose de troublant dans l’idée que le hasard nous présente des visages qui ne nous disent rien sur le moment, que nous ne voyons même pas, mais qui un jour ou l’autre peuvent nous rattraper.

Michèle Lesbre

Peur du silence

Les gens parlent car ils ont peur du silence. Ils parlent machinalement, à haute voix ou chacun à part soi, ils se grisent de cette bouillie vocale qui englue tout objet et tout être. Ils parlent de la pluie et du beau temps, il parlent d’argent, d’amour, de rien. Et ils emploient, même quand ils parlent de leurs amours sublimes, des mots cent fois dits, des phrases usées jusqu’à la trame. Ils parlent pour parler. Ils veulent conjurer le silence…
Andreï Makine

La voix de son coeur

La femme est un monde mystérieux, incompréhensible. Elle se désintéresse de la logique ordinaire et n’écoute que la voix de son coeur. C’est pourquoi l’homme n’arrivera jamais à sa hauteur…
Duong Thu Huong

C’est curieux un écrivain

C’est curieux un écrivain. C’est une contradiction et aussi un non-sens. Écrire c’est aussi ne pas parler. C’est se taire. C’est hurler sans bruit. C’est reposant un écrivain, souvent, ça écoute beaucoup.

Marguerite Duras

Le bonheur individuel

Le bonheur individuel se doit de produire des retombées collectives, faute de quoi, la société n’est qu’un rêve de prédateur.
Daniel Pennac

Le bonheur

Le bonheur n’est pas aussi exigeant que nous. Il se contente de peu. C’est un grand silencieux qui ne se fait voir que dans la quiétude et dans les petites choses. C’est ce rayon de soleil qui se faufile par l’entrebâillement d’une porte, c’est un livre ouvert, une tasse de café fumant, ce sont des gosses qui jouent et rient dans la rue, c’est ouvrir les yeux et regarder. C’est être là. Simplement là. En accord avec soi-même.
Catherine Rambert