Le choix

Certains regardent la vase au fond de l’étang, d’autres contemplent la fleur de lotus à la surface de l’eau, il s’agit d’un choix.

Dalaï Lama

Les ronces de la vie

Les portes sont grandes ouvertes à ceux qui font choix de chercher à se connaître. Mais passé le seuil, le parcours devient périlleux, miné de toutes ces choses que nous refusons de croire, de nos blessures qui grondent à l’unisson. Les ronces de la vie laissent des cicatrices que nous ne voulons pas voir.

Patrice Trigano

L’esprit des murs

L’esprit des murs ressemble parfois à un miroir imaginaire où vacille le reflet éteint du passé.

Michèle Lesbre

L’écrivain

On reconnaît un bon pianiste à son toucher : délicat, puissant, velouté, vivant. Un skieur de talent caresse ainsi la neige et un virtuose d’alpinisme la paroi : peau,ma poudreuse; roche, mon amante. Des mots, un écrivain a un sens suraigu; vous le lisez sensible au rythme, à la musique interne de sa langue, aux sonorités de sa charpente syntaxique, aux voix des voyelles.

Michel Serres

Chercher son double

Certes, il faut l’admettre, homme et femme sont rarement sur la même longueur d’ondes. Chacun cherche son double. Chacun trouve autre chose : un être.

Hervé Bazin

Exclue

Voilà, j’ai trahi mon âge. J’ai quarante-huit ans. Dans la vie d’une femme, ce n’est pas une bagatelle. Toutes ces années pèsent sur mon cœur et ma mémoire comme un sac de pommes de terre. Ce n’est pas très poétique, sans doute, mais c’est vraiment ainsi que je le ressens. La plupart des gens sont des plantes en pot. Ils poussent au dessus de leurs racines. Moi je me sens transplantée, arrachée, exclue pathétique, un rebut qui, un temps, a soigné ses cavités.

Tecia Werbowski (Le Mur entre nous)

Le bonheur

Quand on n’est pas doué pour le bonheur, quand on ne sait pas retenir les belles choses, il vaudrait mieux s’abstenir de les fréquenter, parce que ça se termine souvent mal.

Thomas B. Reverdy