Pour écrire

Pour écrire, il faut déjà monter sur une colline d’impudeur. Sans éparpillement, sans esquive, racontez votre histoire !

Didier Celiset

Les poèmes

J’ai toujours pensé que les poèmes doivent parler pour eux-mêmes, sans explications, sans commentaires et sans introduction.
Si un poème doit être expliqué c’est qu’il échoue à communiquer. Le poème doit tenir debout tout seul, comme une sculpture vivante ou un mobile qui tourne dans le vent.
Lawrence Ferlinghetti

La voix

La plupart des choses nous lâchent, avec l’âge. Mains et dos s’ankylosent, la vue baisse, la peau se fripe et la beauté s’évanouit. La seule exception, c’est la voix. Bien entretenue, la voix ne fait que se bonifier au fil du temps.

Patrick Rothfuss

Des silences habités

Il est des silences verts, comme ceux de la campagne; des bleus, des blancs comme ceux de la mer, de la montagne. Ce sont des silences habités, des silences pleins. Celui-là est vide. Insoutenable. Comment le briser ?

Tatiana de Rosnay

La douleur

La douleur, c’est comme du Rachmaninov : quand ça t’étreint, tu ne peux que t’asseoir et attendre, les yeux fermés, que la dernière note te lâche les tripes. La trace que cette femme a laissée est en dehors du temps, elle est plus forte que les chênes et les pierres, que les vents et les migrations.

Lyne Richard (Ne dites pas à ma mère que je suis vivant)

L’écriture

L’écriture m’était une circulation indispensable, comme le sang. Je sais très exactement pourquoi : je ne m’aimais qu’à travers mes mots. L’art vient quand le reste s’en est allé.

Dan Franck