Des silences habités

Il est des silences verts, comme ceux de la campagne; des bleus, des blancs comme ceux de la mer, de la montagne. Ce sont des silences habités, des silences pleins. Celui-là est vide. Insoutenable. Comment le briser ?

Tatiana de Rosnay

2 commentaires sur “Des silences habités

  1. Il y a des silences qu’on ne peut effectivement pas briser ….Mais il en est de même pour certains bruits, certaines paroles qui , si elles ne sont pas ” prononcées ” reviennent sans cesse dans ma tête ..
    F.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.