Les mots souffrent

Les mots, ces gardiens du sens, ne sont pas immortels, invulnérables. Ils sont revêtus d’une chair saignante et sans défense. Comme les hommes, les mots souffrent.

Arthur Adamov

5 commentaires sur “Les mots souffrent

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.