Donnez moi un pourquoi

Loin. Sans réussir à m’en faire une raison. […] En demandant de l’aide aux étoiles. Dehors, sur le balcon, en fumant une cigarette, puis en suivant la fumée jusqu’au ciel, en haut, encore plus haut, au delà.. Là bas, juste là où nous avions été. Combien de fois j’ai nagé dans cette mer nocturne, En haut, en bas, sans arrêt. Avec l’Hydre, Persée, Andromède.. Jusqu’à Cassiopée. Première étoile à droite et puis tout droit, jusqu’au matin. Encore plus loin. Et je demandais à toutes : « Vous l’avez vu ? Je vous en prie.. J’ai perdu mon étoile. Mon île n’est plus. Où est-elle, maintenant ? Que fait-elle ? Avec qui ? » Autour de moi, je n’entends que le silence des étoiles, embarrassées. Le bruit pénible de mes larmes infinies. Et moi, stupide, qui voulais ou espérais trouver une réponse. Donnez moi un pourquoi, un simple pourquoi, n’importe lequel. Mais quelle idiote. C’est bien connu. Quand un amour finit, on peut tout trouver, sauf un pourquoi.
Federico Moccia

Laisser un commentaire